Bretagne

La Bretagne

La Bretagne s’étend sur les départements des Côtes-d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Sa préfecture est Rennes.

  

L’alimentation en Bretagne :

Cette région, qui présente des terres très riches et des landes presque désertiques, a des productions très variées. Dans l’ensemble, le climat maritime, chaud et humide, influence ces productions. Il permet, en terres riches, la culture intensive des primeurs, fruits et légumes. On fait, en certaines régions, deux récoltes annuelles de pommes de terre et de chou-fleur, les artichauts et les fraises sont aussi très appréciés.

L’élevage en Bretagne

Ce même climat, en d’autres régions, est favorable à la prairie et à l’élevage. Les vaches laitières bretonnes, bien que de petite taille, fournissent un lait abondant et riche en matière grasse, qui sert à fabriquer un beurre excellent. La viande des moutons jouit également d’une excellente réputation. La pêche est une des principales ressources de la Bretagne.

La pêche en Bretagne

On pêche sur les côtes des poissons de mer de toutes espèces. Signalons, en spécialité, les sardines et les thons de la région de Nantes, Lorient, Douarnenez. Les coquillages sont variés, abondants et recherchés : huîtres de Cancale et de Belon, palourdes, coquilles Saint-Jacques, bigorneaux et ormiers. A ces productions il faut ajouter les crustacés : crevettes, crabes, homards et langoustes. Les nombreuses rivières bretonnes sont également poissonneuses : brochets, carpes, anguilles les peuplent. Les truites de Châteaulin et du Faoult, les saumons de l’Odet et de l’Aulne sont également appréciés. De sorte que, les poissons, les légumes et les fruits ont donné naissance à des industries de conserves très prospères.

Les spécialités Bretonnes

Il existe peu de plats en Bretagne. Citons seulement en spécialité : la cotriade, qui est une soupe aux poissons, et le brochet au beurre blanc de Nantes. Les préparations charcutières du porc sont excellentes, tels sont les jambons de Morlaix, les andouilles d’Auray… Les andouilles fumées gigantesques de Guémené-sur-Scorff, les andouillettes de Quimperlé, etc. En outre, parmi les entremets spéciaux : les galettes ou les crêpes de sarrasin et les mingaux de Rennes… Sans oublier les crêpes dentelle de Vannes et de Rennes.

 

Les boissons en Bretagne :

Le cidre est la boisson habituelle, les crus réputés sont ceux de Pleudihen, de Fouesnant, Carhaix et Clohars, mais il faut signaler les muscadets de la région nantaise, qui sont les vins blancs fins et délicats de la basse Loire. Les eaux-de-vie et marcs obtenus dans la région sont de qualités très variées, depuis les plus détestables jusqu’aux plus délicats, comme les fines de la presqu’île de Rhuis.