bûche de Noël

Comment réaliser facilement une bûche de Noël ?

La bûche est un symbole de Noël et elle peut se faire par abaisses assemblées avec de la crème, mais la meilleure manière est d’avoir un moule à gouttière de 50 centimètres de long pour cuire la pâte que l’on coupe en trois pour faire autant de gâteaux, et il n’y aura aucune perte.

Les poser sur un fond large en pâte sucrée un peu épaisse, garnir de crème au beurre café, chocolat ou marron et imiter l’écorce avec la même crème, au moyen d’une petite douille plate cannelée spéciale. Masquer les bouts en crème au beurre blanche ou café avec deux ou trois rayures au couteau, pour imiter les fentes du bois, un peu de pistache hachée fine par place pour simuler la mousse.

Nota : On peut également imiter la mousse en passant de la pâte d’amandes au travers d’un tamis. La recueillir avec la pointe d’un couteau ou d’une palette. Lierre en pâte d’amandes verte ou sucre tiré.

Bûche de Noël

Gâteau traditionnel qui comporte, un biscuit roulé, une crème au beurre et une pâte sucrée. Il est préférable de placer ce gâteau sur une plaquette en pâte sucrée, que l’on aura pu faire la veille.

Décor du gâteau

Procéder au dressage en étalant sur le biscuit refroidi une couche de crème au beurre, au café ou au chocolat d’une épaisseur régulière. Rouler sur lui-même ce biscuit, qui doit avoir la grosseur d’une petite bûche. Retrancher les deux extrémités en biais, de façon que les couches de crème imitent les bords intérieurs d’une bûche. Enduire le dessus d’une légère couche de crème au beurre et coller la bûche sur le fond en pâte sucrée avec de la marmelade d’abricots très cuite ou avec un peu de crème au beurre. Ensuite, avec une poche munie d’une douille fine cannelée et garnie de même crème au beurre, imiter l’écorce de la bûche en tirant des raies tout le long de la bûche côte à côte pour masquer le biscuit (point n’est besoin de régularité, au contraire).

On peut aussi, plus simplement, imiter l’écorce à l’aide d’une fourchette. Pour finir le dressage e la bûche de Noël, appliquer de place en place deux ou trois morceaux de biscuit gros comme le pouce, destinés à imiter les nœuds d’une bûche et dont on masque également le dessus avec une couche de crème au beurre.

Bûche aux marrons glacés

Pour 6 personnes, il faut 1 kg de miettes de marrons glacés, 1/3 de litre de lait, 4 jaunes d’œufs, 3 cuillères à soupe de kirsch, 125 g de sucre, 150 g de crème fraîche, 3 cuillères de lait frais, 125 g de chocolat à cuire, sucre glace, petits champignons en meringue.

Cuisson de la crème : 10 à 12 mn environ. Réfrigérateur : 8 à 12 h.

Préparez une crème anglaise : travaillez les jaunes d’œufs avec le sucre, délayez avec le lait chaud, mettez à feu doux sans cesser de remuer et en évitant soigneusement l’ébullition, laissez refroidir puis ajoutez le kirsch. Réduisez les miettes de marrons glacés en purée en les passant au tamis ou à la moulinette. Délayez la crème fraîche avec les 3 cuillères de lait puis battez-la au fouet jusqu’à consistance de chantilly. Faites ramollir le chocolat cassé en petits morceaux à l’entrée du four. Mélangez la crème anglaise avec la purée de marrons glacés, ajoutez le chocolat fondu puis incorporez la crème chantilly à cette préparation. Versez dans un moule à cake et mettez au réfrigérateur porté au point le plus froid. Au moment de servir, démoulez sur un plat long, façonnez en forme de bûche en arrondissant les angles vifs. Taillez les extrémités en biseau, saupoudrez de sucre glace, décorez de champignons de meringue et remettez au réfrigérateur jusqu’au moment de présenter à table.

Bûche de noël

Le biscuit : 6 œufs, 200 g de sucre en poudre, 150 g de farine, 150 g de poudre d’amandes.

La crème au beurre : 6 jaunes d’œufs, 200 g de sucre semoule, 250 g de beurre fin. 3 barres de chocolat, 1 cuillère de rhum.

Le sirop : 150 de sucre , 3 cuillères d’eau, 1 petit verre de rhum.

Cuisson du biscuit : 15 mn. Cuisson de la crème : 15 mn .

Le biscuit

Casser les œufs dans un récipient , ajoutez le sucre, mette le récipient au bain-marie et battez à l’aide du fouet à sauce, en tenant le bain-marie à feu doux, jusqu’à ce que cette préparation fasse le ruban . Ajoutez la farine et la poudre d’amandes. Beurrez un grand moule plat et rectangulaire, versez-y la pâte sur 2.5 cm d’épaisseur environ et faire cuire à four doux 15 mn .

Préparez la crème au beurre

Coupez le chocolat en petits morceaux et faites-le ramollir à l’entrée du four chaud . Préparez un sirop avec 200 g de sucre semoule et 1/2 verre d’eau, laissez cuire jusqu’à ce que le sirop file lorsque vous trempez une fourchette dedans. Fouettez les jaunes d’œufs en leur incorporant le sirop bouillant, laissez tiédir. Versez alors le beurre travaillé en pommade, battez bien ce mélange, ajoutez le rhum. Prélevez 3 cuillerées de cette crème au beurre puis incorporez le chocolat ramolli au reste. Démoulez le biscuit, coupez-le en trois bandes rectangulaires et coupez ces tranches en deux, dans le sens de l’épaisseur. Préparez un sirop avec 150 g de sucre, l’eau et le rhum, imbibez-en les tranches de biscuit. Posez-les les unes sur les autres en les garnissant d’une épaisse couche de crème. Vous avez alors un gâteau ayant à peu près la forme d’un cake. Coupez les extrémités en biseaux, arrondissez les angles supérieurs pour donner la forme d’une bûche. A l’aide d’une spatule, enduisez la bûche d’une couche de crème. Roulez les chutes de biscuit et posez-les sur la bûche pour en imiter les nœuds. Recouvrez toute la bûche avec le reste de la crème au chocolat posée à la poche à douille. Masquez le dessus des nœuds et les deux extrémités de la bûche avec la crème réservée avant d’y avoir ajouté le chocolat.

Bûche de Noël glacée

Biscuit : 3 œufs, 150 g de sucre, 30 g de fécule, 45 g de farine, 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré.

Crème glacée : 6 jaunes d’œufs, 100 g de sucre, 1/2 litre de lait, 100 g de chocolat à cuire en bâtons, 100 g de crème fraîche, essence de vanille.

Meringue : 3 blancs d’œufs, 150 g de sucre, 1/2 dl d’eau.

Décor au choix : vermicelle de chocolat, champignons en meringue, sujets de Noël, etc.

Cuisson : 40 mn. Congélation : 6 h au minimum.

Il est conseillé de préparer cette bûche la veille, mais la décoration finale ne sera faite qu’au dernier moment.

Le biscuit

Cassez les œufs, séparez les blancs des jaunes et travaillez ces derniers avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume, ajoutez alors le cacao en poudre, mélangez bien. Battez les blancs d’œufs en neige ferme après les avoir additionnés d’une pincée de sel. Incorporez à la pâte alternativement, par cuillerées, farine, et fécule et blancs en neige, procédez très délicatement en soulevant le mélange sans le battre, la pâte doit être mousseuse. Beurrez et farinez un moule à cake (24 cm de long), versez-y la préparation, faites cuire à four moyen pendant 40 mn environ. Vérifiez la cuisson en piquant une aiguille à tricoter au centre du gâteau, elle doit en ressortir parfaitement sèche. Démoulez sur une grille et laissez refroidir.

La crème glacée

Travaillez les 6 jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux, ajoutez 1 cuillère à café de fécule. Faites fondre le chocolat cassé en petits morceaux dans le lait vanillé. Remuez sur feu doux jusqu’à fusion complète du chocolat. Versez ce lait chaud sur les jaunes d’œufs en remuant vivement puis remettez ce mélange dans la casserole et faites épaissir sur feu doux, en tournant sans cesse et en veillant à ne pas faire bouillir. Retirez du feu dès que la crème a pris consistance, laissez refroidir. Lorsque cette crème, assez épaisse, est parfaitement froide, incorporez-lui la crème fraîche préalablement fouettée, mettez à congeler au plus froid. Le temps de congélation est variable selon les réfrigérateurs, de 2 à 4 h en moyenne.

Montage de la bûche

Il est très important que la glace soit dure et le biscuit refroidi. Garnissez le fond du moule ayant servi à la cuisson du gâteau avec une feuille de papier sulfurisé. Coupez horizontalement le biscuit en trois tranches, mettez la première dans le moule, étalez dessus la moitié de la crème glacée, posez la deuxième tranche de biscuit, mettez le reste de glace et couvrez avec la troisième tranche. Tassez bien. Remettez le tout au réfrigérateur toujours réglé au point le plus froid et laissez congeler au moins 3 h, mais, si possible.

La Meringue italienne

Battez les blancs en neige ferme. D’autre part, dans une petite casserole, mettez l’eau et le sucre, portez à ébullition et laissez cuire jusqu’à ce qu’une goutte de ce sirop, versée dans un bol d’eau froide, forme une boule souple et collante. Versez ce sirop bouillant sur les blancs battus en neige en fouettant vivement pendant 2 mn. Laissez refroidir.

Décoration de la bûche de Noël

Au moment de servir, plongez le moule dans de l’eau froide pendant quelques secondes, démoulez sur le plat de service. Avec un couteau tranchant, arrondissez les angles vifs du sommet de façon à lui donner la forme arrondie de la bûche, taillez en biseau les extrémités. A l’aide d’une poche à douille, masquez-la entièrement de meringue en imitant çà et là les nœuds du bois. Parsemez de vermicelle de chocolat et terminez rapidement la décoration avec de petits champignons de meringue ou autres sujets.