logo AOC

Les appellations

Appellation d’origine et AOC :

AOC est une expression attribuée, dans des conditions déterminées, à certains produits agricoles. Un produit est d’origine lorsqu’il a une originalité propre, une personnalité consacrée par des usages et une, renommée constatée. Les propriétés substantielles que doit présenter un produit d’origine résultent de facteurs naturels dont le rôle est prépondérant : le climat, la nature du sol, l’exposition, la flore spontanée, les variétés végétales cultivées ou les espèces et les races animales élevées. Ces facteurs se situent dans les limites d’une aire de production qui constitue la circonscription d’origine. De facteurs dus à l’action continue du producteur, qui contribue à l’affirmation et au développement de l’originalité du produit : méthodes de culture, procédés de fabrication, de transformation et de conservation. Les produits agricoles bénéficiant d’appellation d’origine offrent aux acheteurs des garanties de qualité certaines. Ils sont protégés par des textes légaux, et toute infraction aux garanties énumérées ci-dessus peut être réprimée., Parmi les produits agricoles bénéficiant de l’appellation d’origine, citons : le fromage de Roquefort, la noix de Grenoble, le chasselas de Moissac, la volaille de Bresse, les produits laitiers et cidricoles du “pays d’Auge”, et surtout les vins et les eaux-de-vie. Seule les appellations d’origine des vins sont contrôlées. En application du décret-loi du 30 juillet 1935, les vins produits dans une région géologiquement déterminée, provenant de cépages également déterminés, vinifiés selon les us et coutumes de la région, peuvent bénéficier d’une appellation d’origine. Lorsque cette délimitation est faite en application du décret-loi énoncé ci-dessus, elle peut être entérinée par arrêté du ministère de l’Agriculture. Les vins provenant de cette aire de production et répondant aux conditions définies par l’arrêté ne peuvent circuler et être vendus que sous un régime particulier, celui des acquits verts, qui permet de contrôler l’origine et la qualité des vins, de suivre ceux-ci de la production à la consommation. Toute garantie est offerte à l’acheteur, surtout si le vin a été mis en bouteilles sur les lieux de production. Les vins dont l’appellation d’origine AOC n’a pas été confirmée par arrêté ministériel ne sont pas soumis au contrôle des acquits verts. Leur appellation n’est donc pas contrôlée.