Auvergne

L’Auvergne et ses spécialités culinaires

L’Auvergne est une région montagneuse et volcanique. Elle comprend les départements du Puy-de-Dôme, du Cantal et une partie de la Haute-Loire. Le sol est rude et le climat âpre. Néanmois, la plaine de la Limagne est plus ensoleillée et offre des cultures riches et variées. Le Plateau de Combraille et les montagnes du Forez, du Cantal et du Mont-Dore portent d’excellents pâturages.

L’alimentation en Auvergne :

La plaine de la Limagne est une des plus riches terres à blé du monde. Par conséquent, le blé dur qu’elle fournit est excellent pour la fabrication des pâtes alimentaires. Alors, elles sont fabriquées aux environs de Clermont-Ferrand. Mais, légumes et fruits sont naturellement abondants dans cette plaine. Les vergers sont remarquables. Ils produisent la variété de pommes à couteau dite “canada d’Auvergne”, des poires, des abricots, des pêches, des cerises. Cette production alimente à Clermont-Ferrand une industrie très prospère de fruits confits. On y cultive également l’angélique, utilisée en confiserie et en liquoristerie… Ainsi que les plantes aromatiques des montagnes. Il y a aussi les noix, en provenance des vergers, servent à la fabrication d’une huile de table extrêmement fruitée et savoureuse.

L’élevage en Auvergne

Les pâturages des plateaux de la montagne se prêtent au mieux à l’élevage. Les troupeaux de moutons et de vaches laitières y prospèrent. De ce fait, le lait est utilisé à la fabrication de fromages qui sont faits souvent à la montagne. Ils sont affinés dans des caves spécialisées. Par ailleurs, les fromages les plus réputés sont la fourme du Cantal, le saint-nectaire et le bleu d’Auvergne. L’élevage du porc est intensif, et les préparations culinaires auxquelles il donne lieu sont délicieuses. Notamment les salaisons (jambon, saucissons). Les rivières sont poissonneuses. La truite abonde dans les ruisseaux de montagne, et le saumon de l’Allier attire pêcheurs et gourmets pendant une partie de l’année. Enfin, le gibier est lui-même abondant, surtout en Limagne, réputée pour ses cailles et ses bécasses.

Les plat Auvergnats

Les plats locaux les plus caractéristiques sont : la potée auvergnate, la cassette d’Auvergne (gigot cuit longuement au four avec des pommes de terre dans un plat de terre à bords très élevés), le coq au vin, les haricots aux pieds de porc, l’oie farcie aux marrons. Parmi les spécialités, quelques pâtisseries sont à retenir : les croustilles de Thiers, les macarons d’Aigueperse’ les échaudés de Riom, les cornets de Murat, les bêtise, et les farces de Saint-Flour, sans oublier les célèbres chocolats de Royat.

Les boissons en Auvergne :

Les Auvergnats boivent du vin, soit qu’il provienne des coteaux du Puy-de-Dôme, qui fournissent des vins blancs, rouges et rosés très légers et très agréables, soit qu’il provienne des régions voisines. On ne peut passer sous silence, en parlant des boissons, la gamme presque illimitée des eaux. Si certaines d’entre elles sont utilisées à des fins thérapeutiques, d’autres sont gazéifiées pour la consommation courante, ou sont encore utilisées dans la fabrication de sirops et de jus de fruits.