Maine et Perche

Le Maine et le Perche gastronomiques

Ces deux provinces, qui comprennent les départements de la Mayenne et de la Sarthe et une petite partie de celui de l’Orne, sont très influencées par les régions avoisinantes : Normandie et Orléannais. Ce sont surtout des pays d’élevage : volailles dans le Maine, dont les “chapons” du Mans font la célébrité, bœufs et chevaux dans le Perche, dont les percherons ont acquis une excellente réputation. Dans le Perche, on trouve de petites habitations dispersées, les « borderies ». Ce sont des constructions de bois et de torchis entourant une cour qui s’ouvre sur le chemin.

 

L’alimentation dans le Maine et le Perche :

Les prairies nourrissent de bons bœufs de boucherie et des vaches laitières qui fournissent un beurre excellent. D’importantes cultures de pommes de terre permettent l’élevage de porcs. Ils viennent au tout premier rang pour la qualité de leur chair. Grâce au porc de Craon qui est le plus réputé. On élève aussi beaucoup d’oies, et celles de Conlie, dans la Sarthe, sont renommées.

Les volailles et les œufs constituent une production de choix de la région. On s’y livrait jadis au chaponnage et à l’engraissement, grâce à la délicatesse et la grosseur des chapons et des poulardes de La Flèche et du Mans étaient proverbiales.

Les rivières et les étangs sont poissonneux, les goujons de l’Huisne ont une finesse de chair due au fond sableux de ce cours d’eau, et on pêche la truite dans la plupart des ruisseaux.

La culture maraîchère jette en abondance sur les marchés de plantureux légumes, et dans les vergers dominent le poirier et surtout le pommier à cidre. Cependant, aucun plat spécial ne se prépare dans la région.

La charcuterie y est excellente. En premier lieu, les rillettes du Mans et de Craon ne craignent pas de rivales. Mais les andouilles de Gorron sont fort savoureuses. Une des rares spécialités est le fromage de Port-de-Salut, dit port-salut, fabriqué à la trappe d’Entrammes.

Les pâtés de gibier de Château-Gontier méritent aussi une mention. Sablé-sur-Sarthe s’enorgueillit d’avoir donné son nom (sablé) à des petits gâteaux secs qu’on fabrique maintenant dans beaucoup de localités. Château-Gontier prépare des biscuits anisés et Chantrigne des pommes confites.

 

 

 

Les boissons dans le Maine et le Perche :

La boisson régionale est le cidre, on apprécie surtout celui de la Sarthe. La vigne est aussi cultivée dans le sud de la Sarthe et fournit des vins rouges que leurs qualités rapprochent de ceux de la Touraine, et des vins blancs qui rappellent ceux du nord de l’Anjou. En conclusion, on cite les vins de Jasnières, Chahaignes, Coteau-Fontaine, Château-du-Loir.